Le spécialiste du voyage au Mexique sur Mesure – Nuevo Mundo
Tout connaitre sur le Chaac, le Dieu de la Pluie en Maya
 

Tout connaitre sur le Chaac, le Dieu de la Pluie en Maya

une des plus grandes représentations du Dieu Chaac taillée dans la pierre sur un site archéologique du Yucatan

Vous êtes prêts pour voyager au Mexique, vous avez réservé vos billets d’avion direction Cancun, vous avez booké vos hôtels ou alors vous êtes passés par une agence spécialiste du Mexique pour organiser votre voyage au Yucatan, et maintenant vous vous dites qu’il est temps de s’informer sur la culture Maya, voici dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le Chaac, le Dieu de la Pluie.

Si vous êtes en famille et que vous avez décidé de voyager au Mexique avec des enfants, une bonne idée pour intéresser vos bambins est de les faire jouer a repérer le Chac sur les différents sites archéologiques du Yucatan que vous visiterez. Vous trouverez ci dessous toutes les informations pour reconnaître le Chaac sur sites Mayas.

 

Le Chaac, Dieu de la pluie :

Le Chaac est un des grands Dieux Mayas, le Dieu de la Pluie, son nom est également orthographié de différentes formes comme Chac, Chaac, Chaahk ou Dieu B.

Les Mayas étaient un peuple polythéiste, c’est-à-dire qu’ils croyaient en plusieurs Dieux.

A la différence du Christianisme, les Mayas ont basé leur religion sur la croyance des différents dieux, lesquels étaient en relation avec leur entourage et l’environnement dans lequel ils vivaient. Ainsi les Mayas ont commencé a vénérer les éléments nécessaires à leur subsistance comme l’eau, le soleil, la terre, la lune, le maïs etc…

C’est ainsi que Chaac, le Dieu de la pluie, fût un des premiers dieux créés et l’un des plus importants de la religion Maya qui était en rapport avec l’eau, un liquide vital qui permet de boire mais aussi de faire pousser les cultures. Pour les Mayas, le Chaac n’est pas seulement le Dieu de la pluie, il est aussi le Dieu de la foudre et des tempêtes.

 

Les premières données et preuves que nous avons du Chaac se situent autour de l’époque préclassique (entre 400 av JC et 200 ap JC). Depuis cette époque jusqu’aujourd’hui le Chaac continuera a être une figure importante car de nombreuses communautés Mayas continuent de réaliser des rituels en son nom au mois de Mai pour invoquer la pluie et avoir de bonnes récoltes.

Pour le peuple, le fait de dédier des cérémonies et des rituels au Chaac était l’assurance d’avoir des terres fertiles et une activité agricole abondante grâce à l’eau et la pluie.

Pour l’élite et les gouvernants, le Chaac avait une signification plus importante et plus complexe puisqu’il avait un rôle politique et belliqueux, mais représentait également pour cette élite un caractère de lignée avec les Dieux ! Les représentations du Chaac trouvées sur les poteries, les stèles ou les monuments Mayas ont donc plus un caractère politique et de puissance, plutôt qu’une simple vénération de la pluie.

 

La représentation du Chaac, comment le repérer sur les sites archéologiques lors de son voyage au Mexique ?

Sur les stèles présentes sur les sites archéologiques ou sur les monuments Mayas, il est possible d’apercevoir le Chaac seul. Et parfois on peut le voir accompagné d’autres Dieux ou de gouvernants qui se donnent une apparence divine en se représentant eux-mêmes déguisés en Dieux.  En se personnifiant avec l’image du Chaac grâce à sa coiffe, ses bijoux et ses spectres, les gouvernants montrent leur position politique, affirment leur lignée divine et accentuent leur caractère de guerriers belliqueux.

Reconnaitre le Chaac n’est pas très difficile, il est toujours représenté de la même façon, avec un long nez anthropomorphe (semblable à un nez humain), les cheveux vers l’arrière et coiffé d’un diadème, les oreilles en forme de coquillage, brandissant une hache, avec un collier et une langue de serpent.

Contrairement a ce que l’on pourrait penser, même si Chaac est un Dieu, il ne vit pas dans le supramonde. Le chaac est souvent représenté vivant dans les cavités comme dans des grottes ou dans les cenotes.

représentation du chaac sur la stèle de dresde et du chaac dans une grotte

Trouver le Chaac sur les sites archéologiques pendant son voyage au Yucatan:

Le Chaac, comme nous l'avons déjà mentionné, nous le trouverons représenté de nombreuses manières et en divers endroits tels que des récipients, des codex, des stèles ou sculptés dans la pierre, le bois, l'os, la coquille, le jade.

Les plus grandes représentations du Chaac sculptées dans la pierre se trouvent au nord de la péninsule du Yucatan comme à Chichén Itzá, à Mayapan, et dans toutes les zones archéologiques de la célèbre Route Puuc notamment si vous avez décidé de visiter Uxmal, Labna et Xlapac.

Mais sans aucun doute la plus grande représentation de ce Dieu, en un seul et même endroit, se trouve dans le temple appelé Codz Pop dans la zone archéologique de Kabah.

visiter Uxmal et voir les sculptures du Chaac sur les monuments
image du codz pop à Kabah représentant le chaac au Mexique
La Péninsule du Yucatan est la région privilégiée pour une première découverte du Mexique. Les couples, les amis ou les familles en voyage au Yucatan seront ravis de visiter les sites archéologiques mayas, de se baigner dans les cenotes translucides, de flâner dans les ruelles des villes coloniales colorées, et de découvrir des paysages de rêves comme la sublime lagune de Bacalar. Découvrez sans plus attendre notre voyage au yucatan préféré par les voyageurs de Nuevo Mundo.