Le spécialiste du voyage au Mexique sur Mesure – Nuevo Mundo
Voyager au Mexique pour découvrir l'artisanat Mexicain
 

Voyager au Mexique pour découvrir l'artisanat Mexicain

sombrero et sarape du Mexique

Découvrir l’artisanat Mexicain pendant son circuit au Mexique

 

Si voyager au Mexique est souvent synonyme de plages paradisiaques, de sites archéologiques, de baignades en cenotes et de découvertes de villes coloniales, l'artisanat mexicain est également un attrait pour les touristes qui partent en circuit sur mesure au Mexique.

Chaque pays du monde possède un artisanat représentatif, mais le Mexique en a une grande variété et selon la région que vous visitez, vous serez surpris par ses différences, ses couleurs, ses tailles, ses matériaux et surtout sa grande beauté.

Si vous faites un circuit au Mexique il est à savoir que chaque région fabrique ses objets artisanaux d’une grande qualité, vous trouverez donc des objets variés tout à long de votre voyage.

 

Certains objets d'artisanat au début n'étaient pas fabriqués en tant que tels ou n’étaient pas fabriqués pour que les touristes les emportent comme souvenirs de voyage. Beaucoup ont été élaborés pour l'usage commun des colons, mais en raison de leur beauté, ils ont acquis une nouvelle valeur comme le célèbre « chapeau de Mariachi » (sombrero de charro), qui en son temps était un symbole du statut social des agriculteurs, plus tard les mariachis aussi célèbres ont commencé à l'utiliser comme partie de leurs vêtements et ainsi ils sont devenus connus dans le monde entier. A Mexico sur la place Garibaldi, vous trouverez à toute heure de la journée des groupes de Mariachis portant ses magnifiques chapeaux.

Le « sarape » (le fameux poncho mexicain), originaire de Tlaxcala et plus tard de Coahuila qui sont les principaux producteurs, est un vêtement très important qui a été fabriqué dans le nord du Mexique pour se protéger du froid, mais sa couleur et ses différents designs l'ont transformé en un objet décoratif voir de mode. Aujourd’hui sur les marchés mexicains, on peut retrouver ses tissus vendus pour des dessus de lits ou des nappes de tables très colorées par exemple.

Le rebozo (sorte de voile ou de grande écharpe) est né à San Luis Potosí au nord de Mexico, comme un article destiné aux femmes pour se couvrir les cheveux en entrant dans les églises et éviter de provoquer les hommes. Plus tard il a commencé à être utilisé pour se couvrir du froid et porter des bébés. Frida Kahlo l'a immortalisé dans ses peintures et l'a rendu célèbre en le portant fréquemment.


Les piñatas, également connues internationalement pour leur utilisation lors des fêtes d'enfants, leur utilisation a commencé pour les festivités avant Noël appelées « posadas » célébrées dans tous le Mexique. Ces piñatas sont réalisées en forme d'étoile à 7 pics qui représentent les 7 péchés capitaux et sont remplies de fruits de saison, mais pour les fêtes d'enfants, ils ont pris des formes plus caricaturales et sont remplis de bonbons et de jouets. Aujourd'hui, nous pouvons trouver des mini-piñatas afin que les touristes puissent facilement les transporter et décorer leurs maisons. Dans les magasins de jouets en France il est également possible d’en trouver. Les piñatas sont fabriquées dans tout le pays. Certains jouets les garnissant sont également devenus de l'artisanat car ils continuent d'être fabriqués à la main, comme les toupies, les roulements à billes et les belles poupées Otomies.

L'argile cuite, afin de fabriquer des ustensiles de cuisine comme les plats de cuisson en argile, la technique de fabrication et de décoration de l'argile a été améliorée au fil des années. L'une des plus belles est l'argile noire de Oaxaca.
 
Les bijoux, on en trouve partout dans le monde, mais l'or et l'argent mexicains sont réputés, en particulier dans les mines d'Hidalgo et de Taxco dans l’Etat de Guerrero où vous trouverez des bracelets confectionnés avec précisions et de nombreux détails minutieux. Lorsque les touristes font un circuit au Mexique il n’est pas rare qu’ils ramènent quelques bijoux en argent vendus à des prix défiants toute concurrence. De même, la jadéite et l'ambre du Chiapas sont des pierres fréquemment utilisées dans la fabrication des bijoux tels que les bagues, les colliers ou les boucles d’oreilles.
 
La Huipil et le guayabera, ce sont des chemisiers brodés et fabriqués à la mains par les artisans mexicains des petits villages, ce sont les vrais vêtements portés par les paysans des régions tropicales, le guayabera pour les hommes et le huipil pour les femmes sont devenus des vêtements de prestige et d'élégance que même la haute société porte de temps à autres. Le président Mexicain Andres Manuel Lopes Obrador donne même souvent des conférences ou interviews vêtu d’une guayabera !

guayabera et pinatas au Mexique


Les Alebrijes, peu à peu cet artisanat en papier maché ou en bois s’est fait connaître, les alebrijes sont des représentations d'animaux imaginaires et de créatures fantaisistes peintes de nombreuses couleurs et sont généralement des combinaisons de deux ou plusieurs animaux en un. Ils sont originaires de l'état d'Oaxaca.
 
L'art Huichol vient des « Huicholes » ou des « Wixaricas » des groupes ethniques qui vivent essentiellement dans la région de Nayarit, une partie du Jalisco, du Durango et de Zacatecas. Ce sont des régions moins touristiques et moins visitées lors des voyages au Mexique mais leur artisanat se retrouve sur de nombreux marchés à travers le pays. Dans leur spiritualité traditionnelle, les Huicholes pratiquent la culture et la consommation de « peyotl », un cactus qui a des effets hallucinogènes très puissants.
L'art Huichol incarne la vision du monde à travers la consommation de peyotl sur des figures d'animaux recouverts de perles de toutes les couleurs.
 
Les « Talaveras », poteries introduites au Mexique à l'époque vice-royale pour décorer les temples et les couvents, peu à peu les artisans de Puebla sont devenus des maîtres dans leur production à tel point qu'aujourd'hui il a une appellation d'origine, et en 2019 cet art a été déclaré patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO.
 
Les « calaveras » associées au jour des morts (dia de muertos) qui est un festival bien connu au Mexique, font parties des offrandes qui sont placées sur les autels, ce sont des crânes en sucre  qui sont également devenus de l'artisanat en argile, en pierre ou avec d’autres matériaux.
Si vous faites un circuit au Mexique entre Octobre et Novembre c’est la période pour voir les calaveras authentiques dans les cimetières, n’hesitez pas a programmer votre voyage de la fête des morts au Mexique
 

l'art huichol au Mexique


L’artisanat dans le Yucatan :

Lorsque vous ferez un circuit au Yucatan, vous constaterez que la péninsule du Yucatan n’est pas en reste concernant l’artisanat car vous découvrirez également une grande variété d'objets locaux souvent issus de la culture Maya.
 
Parmi les plus connus de la région maya on citera les hamacs, qui sont en fait les lits que les Mayas et les habitants utilisent car ils sont plus frais que les matelas contemporains. Son prix varie en fonction de la matière, de la forme, du tissu ainsi que de sa taille, il existe des hamacs célibataires (1 place), des hamacs matrimoniaux et même des king-size dans lesquels on peut dormir à plusieurs !
 
Dans la ville de Mérida, l'orfèvrerie est bien reconnue notamment pour la confection de chapelets religieux.
Deux types de chapelets sont fabriqués : ceux fabriqués à partir de sphères creuses liées par un fil d'or et ceux fabriqués à partir de perles de corail.
 
Depuis l'Antiquité, les mayas ont travaillé sur des carapaces de tortues, soit pour fabriquer des instruments de musique, des percussions, ou des bijoux tels que des bagues, des boucles d'oreilles ou des colliers. La plus largement utilisée est la carapace de la tortue carey. Cependant, cette tortue est en danger d'extinction et sa chasse est illégale, tout comme l'acquisition de ces produits, mais aujourd'hui, elle a été remplacée par la corne de taureau en raison de sa similitude.
Vous pouvez trouver ces objets artisanaux lors de votre visite de la ville de Campeche dans la péninsule du Yucatan.
 
Également provenant de la mer, les coquillages et les escargots sont utilisés pour fabriquer des boucles d'oreilles, des bracelets, des colliers, des boutons, etc.
 
La poterie, on sait que les Mayas utilisaient de l'argile depuis 1200 avant JC, fabriquant des ustensiles de tous les jours pour manger, cuisiner et stocker de l'eau, plus tard ils ont commencé à fabriquer des récipients rituels d'une beauté incomparable.
Aujourd'hui, on peut trouver dans presque tous les magasins et sites archéologiques une grande variété d'artisanat en argile, mais la ville où l’on peut trouver des poteries magnifiquement décorées est Ticul au Yucatan, tout près d'Uxmal.
 
Le bois a également été travaillé depuis l'Antiquité, vous trouverez des petites figurines, des masques, des ustensiles de cuisine, des meubles et plus encore.
Dans la péninsule du Yucatan, il existe une grande variété d'arbres, le plus commun étant le cèdre pour l'artisanat mais aussi l'acajou et d’autres bois exotiques pour les meubles.
 
Le henequen ou le sisal dont on extrait la fibre, est présent dans la vie des Mayas depuis l'Antiquité qui fabriquaient des objets tels que des cordes ou des tapis en fibre issue de la culture du sisal.
À l'arrivée des Espagnols au Yucatan, des haciendas de henequen furent construites et commencèrent à exporter cette fibre vers toute l'Europe et plus tard, elle commença à être cultivée en Afrique. Si vous souhaitez visiter une ancienne Hacienda de sisal vous pourrez vous rendre lors de votre séjour au Mexique à l’Hacienda Yaxcopoil ou à Sotuta de Peon où l’on peut encore voir le processus d’extraction de la fibre. Avec l'arrivée des fibres synthétiques notamment chinoises, leur utilisation au Mexique disparaît presque complètement, mais certains mayas ont essayé de sauver leur artisanat en fabriquant une grande variété d'objets que vous pourrez trouver dans toute la péninsule. Les principaux fabricants se trouvent à Izamal (la ville jaune) non loin des haciendas et où vous pourrez aussi visiter le magnifique couvent dédié à Saint Antoine de Padoue.
 
L'un des métiers les plus importants du Yucatan est le tissage des textiles, la technique la plus utilisée est le point de croix et l'effilochage surtout pour fabriquer les huipiles et les guayaberas. Aujourd’hui on retrouve aussi ce tissage sur de nombreux tissus de la vie quotidienne, comme pour les mouchoirs ou les petites serviettes servant à entourer les tortillas et les maintenir au chaud.
 
Les feuilles de palmiers sont également utilisées pour tisser certains objets artisanaux tels que des animaux, des paniers, des chapeaux ou des hochets.
Les habitants de la ville de Halachado, au Yucatán, sont les fabricants par excellence de cet artisanat mexicain, et Becal est aussi mondialement connu pour la qualité de ses chapeaux de style panama.
 
Les métiers du cuir et des peaux de bêtes sont également des spécialités que l’on peut trouver à Valladolid, Hunucmá et Ticul. Vous trouverez des chaussures en cuir de grande qualité, des ceintures, des portefeuilles, des sacs à main, des selles de cheval et bien plus encore.
 
Ainsi, lors de votre voyage au Mexique, en plus des plages paradisiaques, des sites archéologiques, des cenotes et des villes coloniales, vous pourrez découvrir tout cet artisanat local et bien plus encore. Gardez toujours à l’esprit qu’il est préférable d'acheter directement auprès des artisans plutôt que dans les magasins.
Les guides francophones de Nuevo Mundo savent très bien où vous pourrez découvrir les processus de fabrication authentiques des objets artisanaux et où vous pourrez acheter auprès des petits artisans en vous conseillant à chaque étape de votre circuit au Mexique.
 

voyager au yucatan pour découvrir l'artisanat de la région
La Péninsule du Yucatan est la région privilégiée pour une première découverte du Mexique. Les couples, les amis ou les familles en voyage au Yucatan seront ravis de visiter les sites archéologiques mayas, de se baigner dans les cenotes translucides, de flâner dans les ruelles des villes coloniales colorées, et de découvrir des paysages de rêves comme la sublime lagune de Bacalar. Découvrez sans plus attendre notre voyage au yucatan préféré par les voyageurs de Nuevo Mundo.