Le spécialiste du voyage au Mexique sur Mesure – Nuevo Mundo
Voyage au Mexique: les fêtes importantes au Mexique
 

Voyage au Mexique: les fêtes importantes au Mexique

offrandes de la fête des morts au Mexique

Les fêtes importantes a connaitre pour organiser son voyage au Mexique

Au Mexique, chaque jour est une fête et il y a de nombreuses raisons d'en organiser une.

Si vous prévoyez de voyager au Mexique vous pourrez certainement choisir vos dates de séjour en fonction d’une fête pour y aller au même moment et participer aux festivités.

 

On dit qu'au Mexique il y a plus de fêtes que de jours dans l'année, et ce n'est pas une exagération, dans chaque coin de ce beau pays, quelque chose de différent est célébré chaque jour.

La plupart des fêtes sont religieuses, ce sont des célébrations d'une sainte ou d'une vierge, qui, dans leur majorité, ont accompli un miracle et c’est pour cette raison qu’elles sont vénérées. Mais peu à peu ces célébrations se perdent puisque, bien que la majorité des Mexicains soient catholiques, beaucoup ne pratiquent plus ou décident de changer de religion. Ces festivités sont généralement organisées et réalisées par des personnes âgées et les jeunes y participent de moins en moins.

 

Voyager au Mexique le 12 Décembre, fête dédiée à la Vierge de Guadalupe:

La fête religieuse la plus importante au Mexique est probablement le 12 décembre, jour de la VIERGE DE GUADALUPE.

Les histoires racontent que María, mère de Jésus, est apparue à quatre reprises à un indigène de Chichimeca nommé Juan Diego sur la colline de Tepeyac dans les environs de Mexico. L'histoire raconte qu'après la première apparition, la Vierge a ordonné à Juan Diego de se présenter devant le premier évêque du Mexique, Juan de Zumárraga, pour faire ériger un temple pour lui. Il n'a pas cru et a demandé à Juan Diego des preuves. Lors de la dernière apparition, la Vierge demande à Juan Diego de couper les fleurs de la colline de Tepeyac et de les placer sur son ayate (sorte de tunique blanche). En arrivant à la maison de l'évêque, il a laissé tomber les fleurs et l'image de la Vierge a été dessinée sur l'ayate. Les apparitions ont eu lieu en 1531 et la dernière le 12 décembre de la même année.

La Vierge de Guadalupe a commencé à être très vénérée parce que toutes les images apportées par l'Église catholique étaient blanches et qu'elle avait un teint plus foncé ou métissé, c'est pourquoi les autochtones se sont sentis plus identifiés à elle. Pour cette raison, elle a été considérée comme un étendard dans des mouvements importants tels que l'Indépendance, la Réforme et la Révolution.

Son temple a été construit sur la colline de Tepeyac où Juan Diego avait eu les apparitions, le temple est aujourd'hui appelé la chapelle de Guadalupe, où les pèlerinages se font à pied, en courant, à vélo, à genoux ou encore à pieds nus, etc. La Vierge de Guadalupe n’est pas seulement une icône religieuse Mexicaine, la majeure partie des pays d'Amérique centrale et du Sud croient en la Vierge de Guadalupe et se reconnaissent comme « Guadalupanos » sans être nécessairement catholiques. Aujourd’hui, l’église de la Vierge de Guadalupe est le second monument catholique le plus visité au monde, juste après le Vatican et au même niveau que la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Si vous êtes en voyage au Mexique dans les environs de Mexico, cette Chapelles dédiée à la Vierge de Guadalupe peut se visiter le même jour que le site archéologique de Teotihuacan.

 

Une autre fête catholique très importante est celle des 15 ANS.

Ce n'est pas une fête qui se célèbre comme toutes les autres, une fois par an et à une date précise, à une Vierge ou à une Sainte. C'est une fête familiale et amicale traditionnellement réservée aux jeunes filles, mais de nos jours petit à petit également pour les garçons, et elle n'est célébrée qu'une seule fois dans leur vie, à l'âge de 15 ans. Cette fête au Mexique a son origine dans les rites de la puberté dans la région aztèque et maya, où vous arrêtez d'être une fille et entrez dans la vie adulte ainsi que l'acceptation des responsabilités féminines. C'est une présentation à la société où l'adolescent est prêt physiquement et mentalement pour le mariage.

Avec la conquête Espagnole, cette tradition se mêle au catholicisme et au XIXe siècle l'empereur Maximiliano et sa femme Carlota introduisent la valse et les robes dans cette fête des 15 ans des jeunes filles. Cela commence par une cérémonie spéciale dans l'église où la "quinceañera" (nom donnée à la file de 15 ans) porte une robe très large et colorée et est accompagnée de sa famille et de ses "chambelanes" (ses amis danseurs). Plus tard, la fête se poursuit dans un salon ou une salle des fêtes, parfois aussi à la maison, où il y a une reception et de la nourriture et un gâteau spécial des 15 ans. La quinceañera danse la valse avec ses chambelanes et petit à petit avec tous les hommes de la famille. Cette fête des 15 ans ressemble presque à une cérémonie et une reception d’un mariage.

Aujourd'hui, c'est une fête très importante non seulement au Mexique mais aussi dans d'autres pays d'Amérique latine et même aux États-Unis qui a copié et modifié cette fête. Lors d’un voyage au Mexique, a moins de connaitre une famille Mexicaine qui aurait une fille de 15ans au moment de votre séjour au Mexique, il vous sera difficile (voir impossible) d’aller participer à une cérémonie des 15 ans.

vierge de guadalupe

Voyager au Mexique le 15 Septembre, l'indépendance du Mexique:

Date de commémoration de l'indépendance du Mexique avec l'Espagne, en France la date similaire serait celle du 14 Juillet.

Une journée curieuse car les Mexicains célèbrent le début de la guerre d'indépendance et non la date à laquelle elle a été gagnée comme dans le reste du monde.

Le "Grito de Dolores" (cri de l’indépendance) est l'acte qui déclenche la guerre, c'est un appel que le prêtre Miguel Hidalgo y Costilla fit à ses paroissiens pour se lever en armes à l'aube du 16 septembre 1810, en sonnant une des cloches de la paroisse de Dolores, aujourd'hui Dolores Hidalgo, Guanajuato. Si vous êtes en circuit au Mexique dans la région de Mexico et des villes coloniales de San Miguel de Allende ou Guanajuato, vous pourrez facilement faire un passage à Dolores Hidalgo pour aller visiter cette fameuse place où le premier « grito de la indépedencia » (cri de l’indépendance) fut donné.

Aujourd'hui, la nuit du 15 est célébrée à l'aube du 16 et, tant le président de la République, que chaque président municipal, imitent cet événement en criant VIVA à travers le Mexique et en sonnant la cloche du palais municipal.

Les habitants des villes peuvent assister dans le zócalo (centre historique) de leur communauté pour assister à cet événement et crier VIVA avec le maire ou le Président de la République pour les habitants de Mexico. D’autres personnes fêtent l’indépendance depuis chez eux en famille et avec des amis.

Lors de cette fête, les plats traditionnels de cette époque sont préparés, il existe une grande variété selon la région du pays, mais probablement le plus célèbre et le plus préparé est le "pozole" qui est un bouillon de maïs à gros grains où sont ajoutés du porc et / ou du poulet et servi avec laitue, radis, avocat, citron et origan principalement.

L'autre plat traditionnel est le «Chiles en Nogada», c'est un piment farci de viande hachée baigné d'une sauce aux noix et garni de grains de grenade.

fete de l'indépendance au mexique

La fête des morts au Mexique:

C'est probablement la fête la plus connue et la plus célèbre, si vous souhaitez participer à un voyage de la fête des morts au Mexique il vous faudra prévoir un circuit au Mexique entre fin Octobre et début Novembre car les festivités sont principalement entre le 30 Octobre et le 2 Novembre.

Rappelez-vous que si pour nous les occidentaux, faire une fête pour les morts peut sembler assez étrange et déplacé d’aller se rendre dans des cimetières pour faire la fête, pour les Mexicains la morts n’est que la continuité de la vie, c’est le passage d’une vie à une autre, il n’y a donc pas de raison d’en avoir peur, alors pourquoi ne pas la célébrer ?

Il a ses origines à l'époque préhispanique, avant la conquête espagnole et ce n'était que le 1er et 2 octobre. C'est une célébration qui honore les morts, c'est une façon de se souvenir d'eux et que leur mémoire se perpétue en racontant de belles et drôles anecdotes à leur sujet et ainsi, en enseignant aux nouvelles générations qui étaient leurs ancêtres pour ne pas les oublier.

Selon la région du Mexique, la façon de célébrer les morts est différente mais ce que vous ne pouvez jamais manquer, c'est de visiter les cimetières, de nettoyer les tombes et de les décorer avec une fleur orange très particulière appelée cempasúchitl. Cela se fait la nuit et la nourriture et les boissons sont apportées sur les autels pour être symboliquement partagées avec les morts.

Les autels sont fabriqués dans toutes les maisons, qui sont également très variées, mais une nappe blanche et du sel ne doivent jamais manquer, ce qui signifie pureté et joie. De l'eau pour étancher la soif, voire parfois des bières ou de la Tequila. Des bougies pour que la lumière vous montre le chemin dans les deux sens. Du Copal pour conjurer les mauvaises vibrations et les mauvais esprits. Des Calaveritas qui représentent les crânes de chaque défunt. Du papier haché qui représente l'air et donne de la couleur à l'autel et un tapis qui permet aux défunts qui nous visitent de se reposer. Les fleurs de Cempasúchitl, servent de pont entre le monde des vivants et le monde des morts. De la nourriture et des boissons adaptées au défunt lorsqu'il vient manger. Le « Pan de Muerto » (pain des morts, une sorte de brioche), représente les sacrifices humains à l'époque préhispanique, et une photographie de l'être cher qui vient nous rendre visite est placée sur l’autel.

Une partie de la tradition consiste à écrire sur des « crânes » des vers et des rimes irrévérencieux, écrits comme des épitaphes, et sont utilisés pour exprimer des sentiments qui, dans un autre contexte, seraient difficiles à exprimer.

L’une des traditions est de se déguiser, les enfants et les adultes se déguisent en morts, car il y a une croyance actuelle que le défunt aurait la possibilité de revenir un moment sur terre pour rendre visite à sa famille et vivre avec elle. Mais aussi lors de cette fête "la mort" viendrait chercher de nouvelles âmes, ainsi les vivants en se déguisant eux-mêmes en morts, cherchent à déjouer la mort en la trompant en lui faisant croire qu'ils sont déjà morts et qu’elle peut poursuivre sa recherche de quelqu'un vivant à prendre.

Au fil des années, cette tradition a également été modifiée et mélangée petit à petit avec Halloween et jusqu'à il y a quelques années, on craignait de perdre une si belle tradition et croyances car les jeunes préféraient s'habiller d'une manière plus fantomatique et hollywoodienne et demander des bonbons de maison en maison. Cependant, grâce aussi aux films américains James Bond tourné dans les rues de Mexico ou le dessin animé de Disney « Coco », la tradition mexicaine a retrouvé force et valeur.

fete des morts mexique
L’agence NuevoMundo spécialisée dans la création de circuits touristiques Mexique vous propose plein de bons plans pour vous évader dans cette destination de rêve. Retrouvez des circuits thématiques divers et variés permettant de satisfaire les envies de chacun : Springbreak à Cancun, Activités de plongée en cénotes, plongée sur le récif de Cozumel, faire le Yucatan à vélo … retrouvez tous les suggestions dans la rubrique : votre circuit au Mexique.