Le spécialiste du voyage au Mexique sur Mesure – Nuevo Mundo
Le 1er chewing-gum consommé par les Mayas
 

Le 1er chewing-gum consommé par les Mayas

manger du chewing gum en voyage au Mexique

Les Mayas mangeaient déjà du chewing-gum !

Le chewing-gum, comme on l'appelle communément au Mexique et dans le monde, ou pâte à macher, est un produit très courant que nous avons tous mangé dans notre vie. Cette gomme au goût sucré est aujourd'hui pratiquement qu’un plastique mais dans le passé c'était une résine naturelle provenant des arbres. Si beaucoup de gens pensent que le chewing-gum est une invention du siècle dernier, son origine remonte à l’époque précolombienne, en effet les Mayas et les Aztèques en consommaient déjà de façon totalement naturelle. Si vous partez en voyage au Mexique vous aurez l’occasion de pouvoir manger des chewing-gums élaborés selon les procédés ancestraux des Mayas.

 

Mais savez-vous d'où il provient ?

Avant la découverte du plastique et d'autres produits synthétiques, le chewing-gum provenait de la sève du Manilkara Zapota, un arbre appartenant à la famille des Sapotáceas, il était déjà consommé en Amérique, par les Aztèques qui l’appelaient « tzictli » ou « chictli » (du verbe tzic: être bloqué, arrêté); et les Mayas l'appelaient « sicte ». Aujourd'hui, il s'appelle « chicle » en espagnol.

Cette sève ou résine est obtenue à partir du tronc de l'arbre en effectuant des coupes en forme de croix ou en zigzag, de sorte que de cette manière, la résine tombera petit à petit en suivant le chemin marqué par les coupes pour faciliter sa collecte. Ces techniques sont encore utilisées aujourd’hui pour la récupération du caoutchouc, et a petite échelle aussi pour la production des rares chewing-gums naturels comme ceux que mangeaient les Mayas ou les Aztèques. Si vous faites un voyage au yucatan, vous trouverez des gommes naturelles que vous pourrez acheter et qui evidemment n’auront pas le goût synthétique des pâtes industrielles que l’on trouve partout.

Les arbres, pour produire la sève, doivent être âgés d'au moins 25 ans pour ne produire que 1,5 kilos maximum et malheureusement pas tous les ans. Les arbres doivent guérir pendant environ 3 ans pour produire à nouveau de la sève et la récupérer une fois de plus. Cependant, après les coupes de nombreux arbres ne produisent plus une telle résine ou alors en quantité plus faible.

Après ce processus de collecte, la résine doit être cuite ou bouillie pour la déshydrater et former ainsi des dragées afin qu'elles puissent être conditionnées puis consommées.

production du chewing gum

Il est à noter que ce caoutchouc naturel n'a aucune saveur.

Antonio López de Santa Anna, ancien Président du Mexique de 1833 à 1835, était un amateur de chewing-gum. Il a vécu ses dernières années aux États-Unis, alors il a fait des commandes de chewing-gum naturel depuis le Mexique.

À New York, il a rencontré l'inventeur Thomas Adams qui connaissant déjà le caoutchouc, ce dernier l'utilisait pour fabriquer des pneus de vélo, des masques, des jouets et des bottes de pluie. Cependant le matériau était très fragile pour ces produits. Il a observé que l’ex-président Santa Anna le mâchait, alors il lui vint à l'esprit de l'utiliser pour remplacer une paraffine que les jeunes mâchaient à cette époque-là. Ainsi, en 1869, il obtint un brevet pour sa production, en 1875 il lui vint à l'esprit de mélanger le caoutchouc avec du sirop d'érable et de la réglisse pour lui donner de la saveur et ainsi sa commercialisation massive commença.

La saveur de menthe, si populaire aujourd'hui, a été introduite qu'à partir de 1880.

boite de chewing gum

Et pourquoi les Mayas et les Aztèques l'ont-ils utilisé ?

L'une des utilisations de la sève des arbres était celle de la colle. Cependant, elle était utilisée pour nettoyer les dents comme le dentifrice aujourd’hui. Dans les champs les hommes qui allaient travailler de longues heures au soleil sans eau ni nourriture mâchaient le chewing-gum pour générer une sensation de satiété pour calmer la faim et pouvoir attendre la fin de la journée jusqu'à ce qu'ils rentrent chez eux pour manger et pour boire car la salive est produite en mâchant. De cette façon ils pouvaient endurer un peu plus et ne pas consommer si vite le peu d'eau qu'ils pouvaient emporter avec eux en allant travailler dans les champs.

 

Aujourd'hui, comme nous l'avons mentionné, le chewing-gum n'est plus naturel, c'est un plastique, et dans certains pays, c'est un réel problème, devenant un polluant et un foyer d'infection.

 

Alors quand vous irez en voyage au Mexique sur mesure, demandez à votre guide lors de votre circuit au Mexique d’essayer la gomme de marque CHICZA, c'est une gomme à mâcher naturelle, produite de façon traditionnelle par les Mayas de la péninsule du Yucatan.

chewing gum de la péninsule du Yucatan
L'agence de voyage sur mesure au Mexique Nuevo Mundo propose un grand nombre de circuits et de voyages dans ce merveilleux pays qu'est le Mexique. Notre expertise nous permet de vous proposer des voyages sur mesure au Mexique qui pourront s'adapter à tout type de séjour et à toutes vos demandes particulières. Découvrez nos suggestions de circuits, concevez votre voyage sur mesure au Mexique et embarquez pour des vacances de rêve.